Wednesday, March 20, 2013

Invasion De L'Irak :La Presse Américaine Se Repent-elle ?

Dix ans après l'invasion et la destruction de l'Irak, des journalistes américains ne comprennent pas leur complète allégeance à George Walker Bush qui s'était servi d'un pitoyable mensonge pour régler des comptes personnels avec Saddam Hussein, singulier ami de la famille Bush.
Pourquoi avoir attendu dix ans pour lâcher un mea culpa qui ne change rien à l'horrible situation de l'Irak où l'envahisseur Bush avait promis de promouvoir la démocratie, la prospérité et la paix en plus de la réparation de tous les dégâts qui résulteront de l'invasion ?
Aujourd'hui l'Irak est dévasté par la violence intercultuelle.
Chaque jour des morts et des ruines s'ajoutent aux morts et aux ruines causés par l'occupation américaine dont l'un des objectifs était la partition de ce pays où les exactions du godillot El Maliki, pion de Washington, aggravent la violence.
Les regrets des journalistes américains ne viennent pas seulement en retard.
Ils sont inacceptables, voire indécents au vu des irréparables destructions humaines et matérielles de l'armée américaine en Irak.
Dès le départ Bush n'avait nullement caché ses intentions de ramener à l'âge de pierre l'une des plus belles civilisations de l'histoire de l'humanité. Et il l'a fait avec un rare acharnement en saccageant et en favorisant le pillage de l'un des plus riches patrimoines culturels et archéologiques du monde recensés par l'Unessco.
Pendant ce temps les journalistes Occiendaux applaudissaient des mains et des pieds la barbaries de l'armées américaines.
Les Mikaël Moore se comptaient sur les doigts de la main et on les taxait de vendus.
Regretter c'est bien. Mais oeuvrer en vue de réparer les dégâts c'est nettement mieux.
Les journalistes américains sont attendus sur des actes concrêts en faveur d'une paix véritable dans la région la plus instable du monde à cause de l'attachement de l'Etat US au régime d'apartheid sioniste.
Sauront-ils se débarrasser des oeillères de l'AIPAC pour avoir une vision plus large, plus saine et plus claire de la situation intenable au Moyen Orient ?
---------
Hocine Mahdi
-----Le 20 Mars 2013
----------------------------        
     

No comments: