Sunday, August 25, 2013

La Jeunesse N'est Pas Eternelle

Lundi le 19 août 2013, vers 10 heures d'un matin qui s'annonce très chaud.
Dans un bus bondé les trois quarts des places assises sont occupéés par des jeunes aux oreilles bouchées par des écouteurs. Le trajet est long. Plus de 20 kilomètres. Jeunes et vieux désirent une place assise. Pour les femmes et les jeunes filles cela s'explique par les obsédés sexuels qui savent profiter de la situation. Théoriquement, la réglementation est stricte sur le nombre des passagers debout. Mais qui respecte la réglementation dans un pays où toutes les lois sont bafouées par ceux qui ont la charge de veiller à leur application.
Ne parlons pas de la vétusté du matériel, de la saleté répugnante et du comportement peu amène de beaucoup de chauffeurs et de receveurs. Les transporteurs n'investissent presque aucun effort pour le minimum du confort des passagers et l'administration compétente ferme les yeux. Dans ce secteur "saturé" la tchipa est de rigueur, dit-on.
Nous sommes à la moitié du trajet. Le bus s'arrête à une station facultative. Un septuagénaire monte. Il trouve difficilement une place debout juste derrière le chauffeur. Il lui était impossible d'avancer plus loin. Personne ne fait attention à lui avant qu'il ne s'écroule entre les pieds des passagers. Ce n'est qu'à ce moment là qu'un solide gaillard daigne se lever de son siège pour lui céder la place.
Mais il était trop tard..
Le vieillard n'avait plus la foce de tenir en position assise. Il fallait le caler ou l'étendre.
A qui la faute ?
Que l'on ne nous dise pas que tout le monde est responsable quand les transporteurs considèrent leurs clients comme du bétail en profitant du laxisme de l'admnistration compétente. Car le matériel est vétuste et insuffisant mais le ministère des transports ne délivre plus des licences aux jeunes qui désirent investir dans le créneau. Plus d'une fois les transporteurs patentés ont menacé de faire grève parce que l'administration les a habituer à ne pas assurer le service minimum aux usagers qui n'ont pas les moyens de se déplacer en taxi. Ils s'opposent à l'ouverture du créneau à de nouveaux opérateurs par crainte d'une conccurence saine car leurs bus ont été récupérés de la casse des veilles entreprises de l'Etat. Pour presque rien.
C'est souvent que des jeunes étudiantes et des femmes tombent en hypoglycémie dans des bus bondés de passagers voyageant en position debout et serrée sur plus de 10 kilomètres. L'administration des tranports connait très bien ce problème et ses causes mais elle ne bouge pas.
Le voyage sur un long trajet en position debout, serrés les uns contre les autres en restant immobile est une grande souffrance pour les passagers âgés de plus de quarante ans ou malades. C'est pour cela que des normes universelles existent. Chez nous les transporteurs les piétinent, encouragés en cela par le laxisme de l'administration qui ne montre aucun respect à l'égard des citoyens.
En conclusion nous signalons un nouveau phénomène qui prend de l'ampleur chez nous.
De plus en plus de jeunes âgés entre 18 ans et 30 ans n'ont plus le réflexe humain de céder leurs places à des femmes et à des hommes d'un certain âge.
Il y a quelques jours seulement j'ai demandé gentiment à un jeune de 22 ans environ de laisser sa place à une vieille dame. Sans me regarder il m'a répondu :-''Je la connais, c'est une voisine''.
Comment réagir à cette réponse ? Cela fait très longtemps que je n'ai pas eu envie de gifler un mal élevé. Je me suis très difficilement retenu en me disant que ce sont ses parents,  ses enseignants de l'école primaire et les ministres de l'éducation qui méritent une raclée.
Quand on n'inculque pas à l'enfant les bonnes mananières avant l'âge de 10 ans il ne sert à rien d'essayer de le remettre sur le droit chemin en le frappant. Or dans cette tranche d'âge ce sont la mère, le père et les enseignants de l'école primaire qui ont la responsabilité de lui inculquer le respect de l'autre.
---------
Hocine Mahdi
----Le 25 août 2013
---------------------------------  

Saturday, August 24, 2013

Lettre Au Soldat De La Paix Bradley Manning

35 ans de prison pour avoir fourni la preuve à l'opinion mondiale et à la Cour pénale internationale que George W. Bush et ses généraux ont commis des crimes contre l'humanité pendant l'occupation de l'Irak.
35 ans de prison pour avoir dévoilé la barbarie de l'Etat voyou US à travers le monde.
Les documents secrets filmés et écrits que tu as livrés à l'opinion publique par l'intermédiaire de Wikileacs sont des matériaux précieux entre les mains des hommes et des femmes qui consacrent leur vie pour que le monde ne soit plus gendarmé par des Etats voyous qui ne servent que les intérêts des ogres de la finance, qui ont annihilé les nobles sentiments en l'être humain et ont fait de celui-ci un monstre pour ses semblables désarmés et plus faibles que lui sur tous les plans.
A l'âge de 22 ans, en travaillant sur des millions de documents sensibles qu'exploite illégalement l'Etat voyou US pour contrôler les 5 continents tu as été horrifié par les crimes contre l'humanité commis par les dirigeants de ton pays qui s'étaient fabriqués une image de promoteurs des droits humains, de la paix, de la prospérité partout où ils intervenaient militairement.
Exactement comme ils l'avaient fait en agressant le Vietnam, la Corée, le Chili de Salvator Allendé ect.
Il est tout à fait naturel qu'un jeune ingénieur à l'esprit libre mais humain se sente révulsé par le flot ininterrompu d'nfomations très sensibles qui attestent de la barbarie inégalée et inégalable d'une grande puissance qui prétend faire la guerre pour promouvoir les valeurs de la civilisation dans des contrées barbares.
Il est tout à fait naturel que tu te sois révolté. Cela nous démontre la valeur que tu accordes, en ton âme et conscience, à l'être humain où qu'il se trouve. Tes pensées et tes sentiments n'étant pas encore pollués par la propagande, la désinformation, la manipulation politique, tu as réagi en citoyen souverain, lucide, civilisé, démocrate contre des gouvernants qui s'habillent du costume de la civilisation mais qui ne voient en l'être humain qu'un insecte.
A l'âge de 22 on réfléchit et on se pose des questions sans calcul mercantiliste mais on se voit sincèrement dans la peau d'un Justicier qui doit impérativement combattre le mal d'où qu'il vienne afin de contribuer à rendre le monde un peu meilleur.
Donc tu n'as pas trahi ton pays en partageant avec nous les documents qui prouvent que les gouvernants de ton pays piétinent le droit et la morale, violent la souveraineté et l'intimité des citoyens, agressent et occupent des pays pour leurs richesses naturelles et pour leur situation géopolitique stratégique. Tout le monde savait cela mais ton action nous a fourni des preuves indiscutables.
Nous ne sommes ni des communistes ni des fanatiques mais à chaque fois que nous critiquons les gouvernants Us nous sommes accusés d'antiaméricanisme primaire. Les documents que tu as remis à Wikileacs ont éclairé les consciences empoussiérées et nous lavent de toutes les accusations de partialité.
Les juges américains t'ont fait un grand honneur en te condamnant injustement à 35 ans de prison.
En réalité ils ont condamné les gouvernants américains en croyant les protéger.
Ils t'ont jugé sur ordre de criminels de guerre et d'auteurs de crimes contre l'humanité qui gouvernent encore ton pays.
Il était naîf d'imaginer seulement un procès équitable.
Logiquement ceux qui gouvernent l'Amérique sont passibles de la Cour pénale internationale.
Logiquement c'est à toi, Assange et Snowden que reviendront toutes les distinctions qui seront distribuées cette année par les institutions mondiales, à l'exclusion du Prix Nobel qui a été attribué à des criminels de guerre , à des tortionnaires et au président Barack Hussein Obama qui n'a absolument rien fait pour le mériter (pourquoi ?).
Tu as prouvé que ce qu'a fait George W. Bush en Irak, en piétinant l'ONU, restera le crime contre l'humanité le plus traumatisant du siècle.
Sans toi nous n'aurions jamais vu les documents filmés et écrits des massacres des civils par des soldats américain en Irak et ailleurs                            .
Il me plait de te considérer en soldat de la Paix dans le mon. Car ce que tu as fait n'est pas contre la nation américaine. C'est contre des gouvernants voyous qui ont toujours semé le malheur, la misère, la mort partout dans le monde sous le couvert des valeurs universelles de la démocratie.
---------
Hocine Mahdi
---Le 24 août 2013
------------------------------     
    

Friday, August 16, 2013

Question Au Nouveau Parrain Du FLN, Amar Saadani


Après ton parachutage à la tête d'un groupe de prédateurs qui s'incruste au pouvoir sous l'étiquette prestigieuse du front de libération nationale dont la mission avait pris fin en 1962, tu as déclaré avec une mine effrayante d'arrogance comme si tu étais coupable :
-"On m'accuse d'avoir détourné trois mille milliards de centimes; Je défie quiconque de présenter des preuves".
Personnellement, j'ai lu dans tes yeux, dans tes gestes et dans ta voix que tu ne nous as pas dit la vérité.
Je peux me tromper comme tout le monde mais les citoyens ont en mémoire un élément très sérieux qui te contredit.
Depuis une semaine ils en parlent partout.
Dans les bus, dans les cafés, dans les jardins publics, dans les marchés, dans les magasins, sur les lieux du travail, c'est le sujet de l'heure.
Il semblerait qu'il y a quelques années El Khabar el ousboue a publié un article signé par Abdelaziz Ghermoul qui a révélé tes détournements dans les détails, les biens immobiliers que tu as achetés en Europe et t'a mis au défi de le démentir et de le poursuivre en justice pour diffamation.
De ton côté tu as fait le mort.
Pas de droit de réponse.
Pas de démenti.
Pas de poursuite judiciaire contre l'auteur des révélations ni contre l'éditeur du journal.
Normalement, si nous étions dans un Etat de droit, le procureur de la république aurait ouvert une enquête à charge et à décharge pour protéger les biens publics ou ta dignité si tu étais innocent. Il ne l'a pas fait parce que l'indépendance de la justice en Algérie ne s'exerce pleinement que contre le citoyen ordinaire. Nous en avons plein de preuves dont la plus récente est celle de Chakib Khalil. Grâce aux juges italiens qui travaillent sur l'affaire de corruption de Sonatrach et après celle de Khalifa dans laquelle ont trempé de nombreuses personnalités qui avaient avoué devant les juges et n'ont jamais été inquiétées. Cas très banal du secrétaire général de l'Ugta
C'est pour cela que je ne te crois pas quand tu prétends que tu n'as pas détourné des deniers publics.
Si tu avais démenti ou poursuivi en justice le journaliste et l'éditeur d'El Khabar el ousboue je n'aurais pas eu une seule raison de ne pas te croire.
Ce n'est pas le cas.
En plus tu as toujours appartenu à la catégorie des intouchables du régime de la rente.
Alors ?
-----------------
HOCINE MAHDI
---- Le 1 septembre 2013
---------------------------  

         

Chakib Khalil Connait Bien La Justice


Chakib Khalil réapparait grâce à notre soeur Salima Tlemçani qui lui a parlé au téléphone. Il se dit innocent et accuse ses subalternes de tous les fléaux qui rongent Sonatrach. Il défie ses collaborateurs et détracteurs de fournir des preuves contre lui; Comme si les opérations illégales et malhonnêtes étaient soumises à des documents comptables.
Voici une brève histoire vraie qui prouve que des hauts responsables peuvent avoir des collaborateurs volontairement bêtes et disciplinés qui exécutent les ordres du chef sans discuter. L'un de ces collaborateurs obeissant s'est retrouvé dans le bureau d'un juge d'instruction dans une grosse affaire de corruption qui a ruiné l'une des plus importantes sociétés nationales du pays.
Le juge :
- Vous avez traitez une affaire de plusieurs milliards avec un commerçant qui ne possède même pas un local et qui vous a payé avec des chèques non certifiés.
Le justiciable :
- C'est mon responsable qui m'a donné l'ordre de le faire.
Le juge :
- Vous avez une preuve écrite ?
Le justiciable  :
- Non. Il m'a téléphoné. Le client lui a été envoyé par un ami.
Le juge :
- Vous êtes le directeur des ventes. Vous étiez tenu d'enquêter sur le client, de contrôler ses magasins et de vous assurer de sa solvabilité avant de le servir. Pourquoi ne l'avez-vous pas fait avant de lui livrer des biens de consommation de l'Etat ? Vous êtes responsable de détournement des biens de l'Etat. Votre client a disparu dans la nature sans laisser de trace.
Le justiciable :
- J'ai seulement obei à mon supérieur.
Le juge :
- Puisque vous n'avez pas de preuve la loi m'ordonne de vous mettre en prison. Je vais convoquer votre supérieur. S'il confirmera vos déclaratrions vous serez libre. Ce sera lui qui ira en prison.
Chakib Khalil a bien dit qu'il connait la justice. Ses collaorateurs et ses larbins payeront pour lui.
Si les lampistes paient toujours à la place des vrais coupables c'est parce qu'ils obeissent aveuglement à leurs supérieurs.
Par intéret, naturellement.
-----------
Hocine Mahdi
----------Le 16 Août 2013
///////////////////////////////////////////////////////   

Chapeau bas, mr Jacques Vergès

Le Salaud lumineux est parti.
On l'admirait, on le haïssait, on l'aimait. Il ne laissait personne indifférent.
Ce tout petit bonhomme français d'origine asiatique avait fait des tribunaux une tribune où tonnait la voix des opprimés.
C'était sa marque déposée.
Anticolonialiste et antisiuoniste, il défendait les causes perdues d'avance à travers lesquelles il pouvait défendre les justes causes en défendant ses clients.
De Djamila l'Algérienne à Abdallah le Palestinien c'est la liberté, la Paix, et le droit des peuples à l'autodétermùination qui seront défendus dans les tribunaux français transformés en tribune politique, en Algérie et en France. C'était la même chose pour le révolutionnaire Carlos.
Quand le "salaud lumineux"  défendra le criminel de guerre Klauss Barbie c'était pour crier son indignation de voir la Cour pénale internationale épargner les commanditaires, Ariel Sharon et Ménahem Begin, pour l'horrible massacre des réfugiers palestiniens à Sabra et Chatila (au Liban). Il avait scandalisé l'Europe et les USA qui ont toujours cautionné les exactions sionistes contre les peuples palestiniens et libanais.
Jacques Verges dérangeait quand il fallait secouer les consciences engourdies et quand il fallait dénoncer
l'hypocrisie flagrante des puissants de ce monde.
Ses confrères parisiens les plus réputés, pas toujours d'accord avec lui, le qualifient de géant.
Nous n'ajouterons rien de plus.
--------
Hocine Mahdi
---- Le 16 avril 2013
--------------------------------- 
    

Wednesday, August 14, 2013

Italie, Maroc, Palestine, Revue de Presse.


A quoi joue Mahmoud Abbas ?
Ce Matin John Kerry a déclaré qu'avant la reprise des négociations de 2013  Netanyahu les avait avertis, lui et Mahmoud Abbas, qu'il allait annoncer la construction de logements dans les colonies.
Malgré cela Mahmoud Abbas a accepté de retourner à la table des négociations.
Pourquoi ?
Que lui ont promis les Américains puisque Netanyahu tient plus aux colonies en Cisjordanie et à Jérusalem Est qu'à la paix ?
En outre, le gouvernement sioniste est farouchement opposé à la solution de deux Etats et au démantèlement des colonies de Cisjoprdanie.
Nous avons toujours pensé et répété que l'Autorité Palestinienne travaille contre les intérêts du peuple Palestinien depuis la mascarade de Camp David.
D'ailleurs, dans son numéro du 14 août 2013, le journal sioniste Haarezt tire à boulets rouges sur le gouvernement Netanyahu qu'il accuse d'assassiner le processus de Paix en poursuivant la colonisation pendant les négociations.
Pourquoi l'administration Obama s'est-elle donnée tant de mal pour la reprise des négociations en sachant que Netanyahu allait les torpiller en annonçant la construction de nouveaux logements ?
--------
Hocine Mahdi
-----Le 14 juillet 2013
---------------------------------

 Revue de Presse :
//////////////////////////

Italie :
         La Justice italienne désarmée face à la puissance de la mafia politique et financière. Les affaires Berlusconi deviennent des feuilletons à rebondissements : détournement de mineures, proxénétisme, fraude fiscale, abus d'autorité ect.
       Confirmation du verdict de quatre ans de prison pour fraude fiscale mais Silvio Berlusconi est assuré de ne pas passer une seule seconde en prison. Sa santé l'autorise à faire des partouzes avec des adolescentes mais n'autorise pas le ministre de la justice de l'enfermer.
     Non content d'avoir bénéficié de cette rare faveur Silvio Berlusconi mobilise ses troupes contre les magistrats qui s'acharneraient contre lui pour des raisons politiques.
     Vive la démocratie des riches.
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Maroc
          Sa majesté Mohamed VI, émir des Croyants musulmans, roi du Maroc, roi de la production et du commerce de la drogue en Afrique, aurait gracié un pédophile espagnol sans savoir que celui-ci a été condamné à trente ans de prison pour le viol de onze enfants.
         Quelle pitrerie pour un monarque qui se prétend Commandeur des croyants mais dont la cour pullulent de drogués, de bandits et de pédophiles.
         Triste affaire d'un monarque qui a l'habitude d'inviter des personnalités européennes perverses qui viennent nombreuses et fréquemment au Maroc parce que la pédophilie est un service touristique toléré par la police des moeurs et les magistrats du royaune.
       Daniel Galvan est un espion qui s'est gavé sexuellement de onze enfants âgés en quatre ans et quinze ans. Son nom figurait sur la liste des prisonniers qui devaient être transférés dans des prisons en Espagne pour y purger ce qu restait de sa condamnation (28 ans).
      Dans cette triste affaire qui n'est pas une erreur mais un acte délibéré, notre satisfaction vient du mouvement citoyen qui a envahi les rue des grandes villes du Maroc et contraint le monarque pervers à révoquer la grâce dont a profité l'espion pour fuir en Espagne.
-------------
Hocine Mahdi
----- Juillet 2013
--------------------------- 

Conférence de Presse: Quand Barack Obama perd les pédales


Obam, nous l'avons vu et entendu.
Il était crispé.
Il avait l'air d'un voleur pris la main dans le sac.
L'affaire Snowden et l'annulation de sa rencontre avec Wladimir Poutine ont figuré en bonne place de la liste des questions que lui ont posées les journalistes avec insistance.
Et il fallait insister pour lui arracher les vers du nez.
Obama a essayé de jouer sur le sentiment patriotique et sur les menaces terroristes. Mais personne n'était dupe.
Le programme Prism de la NSA n'est pas seulement destiné à écouter secretement les citoyens américains. Il cible prioritairement l'Europe : espionnage militaire, scientifique, industriel, commercial. L'Allemagne en tête. Deux milliards de communicatrions écoutées en quelques semaines.C'est en cela que l'action hautement morale de l'ingénieur Edward Snowden embarrasse l'administration américaine.
Paradoxalement, tout en accusant Snowden de trahison, le président américain vient de lui décerner la médaille du mérite et celle d'un vrai patriote. Sans le vouloir, bien sûr.
Finalement que reproche Barack Obama à Snowden ?
De ne pas s'être adressé à la Maison Blanche pour discuter de ses problèmes de conscience avant de livrer les secrets de l'Etat au grand public.C'était le meilleur moyen d'étouffer l'affaire. Or Snowden n'avait pas l'intention de se taire, ni de disparaitre ni de se faire assassiner pour raison d'Etat. N'est-ce pas ce qui est arrivé à un bon nombre d'Américains de conviction qui avaient cru pouvoir trouver à qui parler en toute sécurité à la Maison Blanche parce qu'ils n'étaient pas d'accord sur l'immoralité de certains programmes et pour soulager leur conscience.?
Voyez à quel point Barack Obama a perdu sa lucidité face aux journalistes.
D'un côté il nie que le programme de surveillance Prism ait porté atteinte à l'intimité des citoyens américaius. En même temps il annonce qu'il va proposer au Congrès des amendements du Partiot Act pour protéger l'intimité des citoyens américains. En faisant cela ne reconnait-il pas implicitement que la surveillance des communications et du courrier est un viol des libertés fondamentales?
Vous aurez remarqué qu'il n'a parlé que de l'intimité des citoyens américains. Et ceux du reste du monde ? Ceux qui ne sont pas Américains  n'existent pas à ses yeux.
Tous seraient des ennemis potentiels : Allemands, Français, Anglais, Japonais...
Nous ne citerons pas ses bons amis de l'Arabie Saoudite, du Qatar, des Emirats du Golfe. Ce sont des Arabes, des musulmans, ceux qui veut dire des terroristes par essence.
Ridicule puisque le terrorisme islamiste c'est le produit des laboratoires de la CIA qui ont fabriqué Ben Laden et sa nébuleuse el Qaida.
Dernier point de la conférence :
Barack Obama accuse Wladimir Poutine de continuer de vivre avec l'esprit de la guerre froide mais il a aussi usé du terme "voyou" en parlant du président russe.
Et lui, s'est-il libéré de la mentalité de la guerre froide ?
Pourquoi espionne t-il le monde entier sans épargner ses fidèles alliés Anglais, Allemans, Français ?
--------------
Hocine Mahdi
-----Le 12 août 2013
---------------------------- 

Maroc : Enfance en Solde Chez Mohamed VI

Au Maroc, ce beau pays dirigé comme un cabaret parisien par le Commandeur des Croyants, Mohamed VI, qui se prétend descendant direct du prophète Mohamed, l'Enfance est en solde. C'est ce qui explique la grosse affluence des touristes sexuels européens qui n'ont plus les moyens de s'offrir des voyages en Indonisie, à Taïwan, à Singapour pour consommer la chair fraiche. Chez le roi du Maroc, qui est aussi le roi incontesté du commerce de la drogue en Afrique et daans le monde arabe, tout est fait pour le confort des pédophiles. La police de sa Majesté veille sur leur sécurité, les hoteliers se plient à leurs quatre volontés et, cerise sur le gâteau, une passe avec un gamin âgé entre 4 et 15 ans coûte à peine le prix d'une bouteille de bière achetée dans une épicerie en France et toute une nuit à torturer sexuellement un gosse coûte à peine le prix d'une bouteille de mauvais vin. Alors, comment s'étonner que les pédophiles européens affluent au Maroc? D'autant plus que le grand nombre des invités européens de Mohamed VI et de ses ministres "adore" les enfants et ne s'en prive guère. Aussi de plus en plus de garçons vendent leurs corps aux touristes sur les grandes places de Casablanca, Rabat, Kénitra. Ils le font pour nourrir leurs familles nombreuses comme dans tous les pays africains et asiatiques où la lutte contre la pauvreté et le dernier souci des gouvernants. Mohamed VI, Commandeur des Croyants? Ce n'est qu'un vulgaire trafiquant de drogue et un marchand du plaisir dont les magistrats et les services de sécurité n'ont qu'une mission : massacrer les citoyens marocains qui revendiquent droit, liberté,travail, logements décents, protection de l'enfance. -------- Hocine Mahdi ---Le 14 août 2013 ------------------------

Tuesday, August 13, 2013

Reprise des négociation : Où sont Les Intérets Du Peuple Palestnien ?


A quoi joue Mahmoud Abbas ?
Ce Matin John Kerry a déclaré qu'avant la reprise des négociations de 2013  Netanyahu les avait avertis, lui et Mahmoud Abbas, qu'il allait annoncer la construction de logements dans les colonies.
Malgré cela Mahmoud Abbas a accepté de retourner à la table des négociations.
Pourquoi ?
Que lui ont promis les Américains puisque Netanyahu tient plus aux colonies en Cisjordanie et à Jérusalem Est qu'à la paix ?
En outre, le gouvernement sioniste est farouchement opposé à la solution de deux Etats et au démantèlement des colonies de Cisjoprdanie.
Nous avons toujours pensé et répété que l'Autorité Palestinienne travaille contre les intérêts du peuple Palestinien depuis la mascarade de Camp David.
D'ailleurs, dans son numéro du 14 août 2013, le journal sioniste Haarezt tire à boulets rouges sur le gouvernement Netanyahu qu'il accuse d'assassiner le processus de Paix en poursuivant la colonisation pendant les négociations.
Pourquoi l'administration Obama s'est-elle donnée tant de mal pour la reprise des négociations en sachant que Netanyahu allait les torpiller en annonçant la construction de nouveaux logements ?
--------
Hocine Mahdi
-----Le 14 juillet 2013
---------------------------------

Les Politiciens : C'est Dame Racaille et Compagnie

Suivre en direct l'audition d'un ministre fraudeur par une commission d'enquête parlementaire, ce n'est pas dans un pays arabe ou maghrébin que l'on verra cela. Pourtant ne manquent pas chez nous les ministres pillards, voleurs, fraudeurs, violeurs et même tueurs comme Djamel Ould Abbes, Ghoul et Chakib Khalil sur une liste très longue.
Peut-être viendra le jour où nous verrons cela, lorsque les citoyens algériens n'accepteront plus d'être représentés par une majorité de députés couchés et pourris qu'ils n'auront pas choisis eux-mêmes à l'issue d'élections réellement libres, propres et honnêtes.
Ce qui n'est pas pour bientôt.
En attendant nous n'avons pas perdu notre en écoutant le jeu questions/réponses des enquêteurs et de l'accusé, en l'occurence des parlementaires français légalement élus et un ministre français menteur et fraudeur qui a été dénoncé par un simple journaliste français.
Veuillez excuser les répétitions, elles sont indiuspensables (1).
Nous ne reprendrons pas tout ce que nous avons entendu mais nous nous contenterons de dire notre écoeurement face à la stragégie de défense adoptée par le ministre Jérôme Cahuzac.
Vraiment !
Aucune dignité, aucun sens de l'honneur...
Ce qui confirme notre jugement sur l'écrasante majorité des politiciens, en démocratie comme en autocratie : de la racaille à col blanc et du gibier de potence qui, se sachant au dessus des lois, se permettent tous les crimes.
L'audience a duré trois quarts d'heure environ. Pendant tout ce temps Jérôme Cahuzac a joué à l'amnésique, prétendant ne se souvenir que du mensonge qu'il avait fait à François Hollande et dont il aurait honte.
Défense complètement idiote opposée à des enquêteurs par une intelligence malfaisante et diaboliquement supérieure à la norme. 
L'affaire Cahuzac est à étendre à tous les pays où des politiciens pillards et fraudeurs sèment la pauvreté dans leurs pays pour s'enrichr et enrichir les banques mafieuses qui leur ouvrent des comptes secrets. C'est pour cela que nous en avons parlé.
Malheureusement, la mondialisation et la libre circulation de la finance a multiplié à l'infini les opportunités de blanchiment de l'argent du pillage, de l'évasion fiscale et du crime organisé (commerce de la drogue et des armes).                 
--------------
Hocine Mahdi
-----Le 25 juillet 2013
-----------------------------------------------------------------
1)- Il a fallu que la presse italienne ouvre sur les affaires SONATRACH pour que la justice algérienne bouge vraiment. Pourtant des journaalistes algériens avaient dénoncé Chakib Khalil avant les révélatiions de la presse italienne.  

Les Ministres De Sellal : Tromperie et Fuite En Avant

Tous les gros chantiers engagés par l'équipe de Bouteflika se sont avérés très onéreux mais sans bénéfice probant pour le pays.
Combien a dépensé l'Etat algérien dans la relance de la production agricole et pour quel résultat ?
Combien a dépensé l'Etat algérien pour l'autoroute Est-Ouest et pour quel résultat ?
Combien a dépensé l'Etat algérien pour le logement social et participatif et pour quel résultat ?
Même chose en ce qui concerne les secteurs de l'éducation, de la Santé, de l'industrie, des infrastructures socio-culturelles, de l'emploi.
Pas un seul projet n'a coûté moins du double, voire du triple du budget initialement prévu.
Pas une seule réalisation ne répond aux normes contenues dans les cahiers des charges.
Pas de contrôle.
Pas de suivi.
Pas de bilan
Pas de sanction.
On accepte les malfaçons les plus inadmissibles et les surcoûts injustifiables.
On ferme les yeux sur les prédations et les magouilles.
L'exemple de l'autoroute de Ammar Ghoul n'en est qu'un des plus banals . Pour la sécurité des usagers elle est à refaire d'un bout à l'autre. Les malfaçons sont mesurables à l'oeil nu. Du bricolage...Une catastrophe. Une autoroute de la même envergure mais avec tous les équipements y afférant suivant les normes universelles coûterait trois fois moins cher en Europe et en Amérique.
Le programme de relance de l'agriculture géré par Barkat aurait assuré l'indépendance alimentaire à notre pays si les terres agricoles et l'assistance financière n'avaient pas été distribuées à des personnes qui n'avaient rien à voir avec le travail de la terre.
Pas de bilan et dettes effacés sans raison valable.
D'un autre côté, augmentation du simple au double des importations de bouche.
Logement participatif : programme réparti entre des promoteurs escrocs qui ont revendu les logements au double de leur prix à des personnes qui ne figurent pas sur les listes des contractants agréés par l'Etat dont un grand nombre attend depuis  l'an 2000. En principe l'attente ne devait pas dépasser 3 ans.
Tout est matière à prédation : les usines, les terres agricoles, les assiettes constructibles, le logement de l'Etat vendu au marché noir, les espaces communs et publics détournés de leur vocation.
Tout est matière à spéculation.
Absence de l'Etat.
Inertie des institutions de régulation et de contrôle.
Défaillance de l'administration.
Lois sans décret d'application, ce qui ne profite qu'à la mafia politico-financière.
Lois en déphasage avec la situation.
Fuite en avant de la classe dirigeante qui favorise tous les désordres et toutes les déviations.
Fuite en avant  de la classe dirigeante qui ouvrent le chemin à tous les malheurs, à toutes les formes d'insécurité.
Pourtant l'Algérie a tout pour prospérer.
Enfin presque tout car il ne lui manque que de vrais patriotes dans les sphères visibles et invisibles de la décision et de la gouvernance.
L'Algérie aura t-elle la chance de se libérer pacifiquement des forces prédatrices qui retardent son développement économique, social et culturel ?
Rêvons.
-----------
Hocine Mahdi
----------- Le 13 Aout 2013
_____________________________ 
       

Thursday, August 01, 2013

L’Union européenne et la Palestine : Une victoire Citoyenne

L’Union européenne bouge.
   Est-ce un sursaut de dignité de sa part face à Washington et au régime d’apartheid sioniste qui l’ont écartée de toutes les négociations de Paix avec la Palestine ?
   Absolument pas.
   Il faut voir en cela les premiers résultats du remarquable mouvement citoyen en Europe mobilisé contre la colonisation des territoires palestiniens et du Golan que l’Union européenne des gouvernants a toujours condamnée du bout des lèvres tout en finançant les activités commerciales, agricoles cultuelles et militaires des colons. Ceci en vertu d’un accord immoral de partenariat privilégié qui la lie au régime d’apartheid sioniste.
   Ainsi, tout en déclarant la colonisation des territoires palestiniens et du Golan illégale, l’Union européenne ouvre son marché et verse des subsides aux spoliateurs qui violent toutes les lois internationales.
   C’est comme fournir des armes, des munitions et une protection judiciaire à des preneurs d’ôtages et à des braqueurs réputés pour leur cruauté.
   L’Europe fait cela depuis des décennies sans état d’âme…
   En parole, farouchement opposée à la colonisation.
   Dans les actes, complice de tous les crimes et génocides sionistes qui endeuillent le peuple palestinien.
   Exactement comme fait l’ONU qui accepte d’être une annexe de Washington.
   Soudainement l’Union Européenne vient de décider, qu’à partir de 2014, elle retirera son aide financière aux colons sionistes sur les territoires palestiniens occupés en 1967 et au Golan syrien.
   Une telle mesure est à mettre assurément sur le compte du formidable développement des actions citoyennes d’envergure qui ont commencé à attirer notre attention après le génocide de Gaza : manifestations en Europe, en Israël et dans les territoires palestiniens colonisés après 1967, bateaux de solidarité pour forcer le blocus qui affame les habitants de Gaza et qui a la caution morale des gouvernants des Usa et de l’Union européenne.
   Sans la mobilisation des citoyens contre la colonisation, l’Europe des gouvernants n’aurait jamais pris une décision qui condamne ses protégés sionistes à respecter les lois internationales et le droit du peuple palestinien à l’indépendance.
   Certes, c’est une mesure presque symbolique mais au vu des réactions des parrains du régime d’apartheid sioniste, elle n’est pas à négliger.
   Comme Benjamin Netanyahu s’est mis à proférer des menaces contre ses amis, ses financiers et ses protecteurs et  Shimon Pères est sorti de son trou pour pleurer, c’est un bon signe.
   L’essentiel c’est que la pression citoyenne ne se relâche pas.
   Nous connaissons les grosses capacités du régime d’apartheid sioniste de louvoyer, de repousser toujours le plus loin possible dans le temps les échéances qui ne lui conviennent pas, de bloquer toutes les initiatives d’une paix juste, de jouer à l’éternelle victime qui doit, quoi qu’elle fasse, ne trouver que soutien et indulgence auprès de ses anciens bourreaux, les Européens chrétiens et athées, devenus ses complices et ses alliés depuis 1948.
   Désormais plus de 67 %  des citoyens européens considèrent le régime d’apartheid sioniste comme un danger pour la paix dans le monde. Désormais ni les menaces de Netanyahu ni les pleurnicheries de Pères n’inverseront cette tendance.
   Bien entendu, le régime d’apartheid sioniste peut encore compter sur l’indéfectible soutien de Washington mais jusqu’à quand ?
   Le monde entier déteste les USA pour leurs crimes passés et présents en Amérique latine, en Asie, en Irak et à cause de leur parti pris flagrant en faveur du régime d’apartheid sioniste qui est leur gendarme patenté au Grand Orient (une invention de George W. Bush).
   Malgré les non-dits et les manipulations des poids lourds des médias euro américains sur les crimes induits par la colonisation en Palestine, les citoyens européens ont fini par comprendre que leur indifférence et leur silence sont une caution morale aux crimes du régime d’apartheid sioniste qui cherche à forcer le peuple palestinien de s’exiler en Jordanie et ailleurs.
  Eveil tardif mais salutaire pour la paix au Moyen Orient !
  N’est-ce pas ce qui est arrivé pendant la guerre d’Algérie quand des enseignants, des médecins, des ouvriers et des intellectuels (1) français s’étaient engagés avec le FLN contre le système colonial (les porteurs de valises) et pour défendre les valeurs de la République française ?
  N’est-ce pas ce qui est arrivé en Amérique quand des appelés du contingent avaient brûlé leurs uniformes sur le parvis de la Maison Blanche (Washington) pour dénoncer l’occupation du Vietnam (2) ?
  Certes, trompés par la propagande sioniste, puissamment relayée en Europe par les lobbies et leurs gouvernants, les citoyens occidentaux mettent beaucoup de temps à réagir. Mais dès qu’ils comprennent la situation ils ne reculent devant aucun sacrifice, y compris celui du sang. L’exemple de la jeune américaine Corrie écrabouillée en Palestine par un char de l’armée sioniste parce qu’elle manifestait contre le régime d’apartheid sioniste n’est pas isolé.
   On dit que l’Histoire se répète.
   Nous le constatons avec une grande émotion car elle s’écrit avec l’amour, l’abnégation et le sang de centaines de millions de femmes et d’hommes anonymes qui se donnent la main, au-delà des frontières, quand la Justice et la Paix exigent la mobilisation contre l’Oppression.

                                                                                                               Hocine Mahdi
27 juillet 2013

 1) – Henri Alleg journaliste, Pierre Chaulet médecin, Jean Paul Sartre philosophe pour ne citer arbitrairement que quelques Français des deux rives de la Méditerranée. Des milliers de Français anonymes ont fait comme eux.
2) – Casius Clay champion du monde en boxe : trois ans de prison et déchéance de son titre parce qu’il avait refusé d’aller assassiner, chez eux, des Vietnamiens qui se battaient contre l’armée US pour libérer leur pays. Des milliers d’anonymes américains avaient manifesté contre l’invasion du Vietnam, des soldats avaient déserté l’armée ou s’étaient suicidés pour la même raison.              
       

Snowden, Obama et Poutine De quoi a peur Poutine ?



   Le soldat de la paix Edward Snowden serait-t-il une source de conflit entre Washington et Moscou depuis son confinement ou sa garde-à-vue déguisée dans l’espace international de l’aéroport Russe.
   Entre le « démocrate » Barak Hussein Obama et l’autocrate-dictateur-stalinien Vladimir Poutine une sourde guerre est déclarée à propos du droit d’asile que le président de l’Etat russe ‘’souverain’’ est tenté d’accorder à Snowden.
   De quoi a donc peur Vladimir Poutine ?
   Pourquoi a-t-il cédé si facilement aux menaces de Barack Hussein Obama qui s’oppose farouchement à son désir de ne pas extrader Snowden vers les USA et de lui accorder au moins le droit de transit vers l’Amérique latine ?
   Certes, tout le monde sait de quelle ignominie est capable l’Etat voyou américain contre les pays faibles qui lui désobéissent ou lui déplaisent. Mais Poutine n’est pas encore tombé au niveau de Saddam Hussein et des féodaux arabes pour craindre à ce point des représailles. C’est ce qui nous surprend chez lui et nous aurait fait bien rire si la situation du soldat de la paix Snowden ne nous inquiétait pas au plus haut point car nous craignons pour sa liberté et pour sa vie tant qu’il n’aura pas débarqué dans un pays moins sensible aux menaces de Barack Obama.
   En tout cas, les communiqués musclés lus face à la presse internationale par le porte-parole de la Maison Blanche semblent peser lourdement sur les décisions ou plutôt sur l’indécision du dictateur Vladimir Poutine quant au sort qu’il compte réserver à la demande d’asile du soldat de la Paix Snowden.
   Affaire à suivre de très près par tous ceux qui se battent pour que les droits humains soient respectés partout dans le monde et particulièrement par les pseudo démocraties occidentales qui pratiquent la règle des deux poids deux mesures en la matière.
     D’autant plus que Bradley Menning a été reconnu non coupable de collusion avec l’ennemi par la justice américaine, malgré il risque une très lourde condamnation : cent ans de prison pour viole de la loi sur l’espionnage.
    Bradley Menning est le militaire qui a fourni à Wikileaks des documents top secret dont la séquence filmée d’un massacre de civils irakiens par des militaires américains à partir d’un hélicoptère. Le gouvernement américain avait menti sur ce crime de guerre. C’est grâce à Wikileaks que les médias libres du monde entier ont pu dénoncer ce crime qui fut couvert par l’administration Bush avec la complicité des médias lourds et de la presse américaine de large audience.
    Nous pensons que l’administration Obama veut faire condamné Julian Assange et Edward Snowden aussi sévèrement que Bradley Menning pour avoir dénoncé les crimes contre l’humanité perpétrés partout dans le monde par l’Etat voyou américain au nom de la démocratie, des valeurs occidentales, des droits humains.    
                                                                                                          Hocine Mahdi
Le 27 Juillet 2013